...

...

...

La civilisation égyptienne

...

Chronologie Civilisation Gouvernement Religion Pyramides Divers

...

La civilisation égyptienne est une des plus anciennes civilisations du monde.

Elle est née le long du bassin du Nil, le plus grand fleuve africain qui se jette dans la mer Méditerranée.

...

CHRONOLOGIE

Au début du IIIème  millénaire av. J.-C., l'Égypte, jusqu'alors divisée en deux royaumes, est unifiée par Ménès qui fonde la Ière dynastie, et la ville de Memphis. Cette période se prolonge avec la IIème dynastie (jusqu'à 2650 av. J.-C.). 

L'Ancien Empire ( IIIème-VIIème dynasties), de 2650 à 2150 av. J.-C., est considéré comme l'âge d'or de l'Égypte ancienne. L'art et l'architecture se développent : le scribe accroupi date de cette période, ainsi que les Pyramides de Gizeh. A cette période brillante succède la première période intermédiaire (VIIIème- Xème dynasties) : jusqu'à environ 2050 av. J.-C. : le pouvoir royal est affaibli au bénéfice des seigneurs féodaux.

Le Moyen Empire (XIème- XIIème dynastie), avec le pharaon Mentouhoutep, installe sa capitale à Thèbes. Il conquiert entre 2050 et 1785 la Nubie et la Syrie, et pratique le commerce avec les Phéniciens.

La deuxième période intermédiaire, qui regroupe les XIIIème à XVIIème dynasties, s'étend de 1785 à 1590. Elle est marquée par l'invasion des Hyksos et l'installation des frères de Joseph (le futur peuple des Hébreux) en Égypte.

Le Nouvel Empire (XVIIème à XXème dynastie, de 1590 à 1085) constitue l'époque des grands pharaons : Touthmôsis Ier, Hatshepsout, Aménophis III, Akhenaton, époux de la reine Néfertiti, Toutankhamon, Séti Ier et enfin Ramsès II. L'Égypte pratique une politique de conquête et de grands travaux.

Le pays perd ensuite son unité et tombe sous plusieurs dominations étrangères : c'est la troisième période intermédiaire (XXIème-XXVIème dynasties, de 1085 à 525 av. J.-C.). 

En 525, l'Égypte est annexée par les Perses, puis par Alexandre le Grand en 332. Ptolémée, général d'Alexandre, fonde la dynastie des Lagides, qui règne jusqu'en 30 av. J.-C. Sa dernière souveraine est Cléopâtre, et l'Égypte est à sa mort intégrée à l'Empire romain.

...

...

LA CIVILISATION ÉGYPTIENNE

La civilisation égyptienne est née au 3ème millénaire avant J.-C. et a brillé pendant 2 000 ans environ.

La civilisation égyptienne est d'une importance primordiale : écriture très développée (hiéroglyphes), peinture (en particulier peintures murales) et sculpture.

La civilisation égyptienne est caractérisée par le culte des dieux et des morts. Ainsi, les constructions les plus importantes sont des tombes, des mastabas et des pyramides (pyramide de Kheops), ainsi que le Grand sphinx de Gizeh et les temples du Nouvel Empire (Abou Simbel, Louxor et Karnak).

Les pyramides

Le grand sphinx

Le temple d'Abou Simbel

...

L'Égypte est formée d'une vallée étroite, la Haute-Égypte, parcourue par le Nil et entourée de déserts. Le Nil se termine par un delta qui forme la Basse-Égypte. C'est dans le delta que pousse le papyrus qui sert de support à l'écriture.

La crue du Nil a lieu chaque année de juillet à novembre.

En plus de l'eau, la crue apporte une boue fertile, le limon, qui assure de bonnes récoltes aux agriculteurs égyptiens.

 

Les Égyptiens étaient presque tous paysans. Ils cultivaient les céréales et le lin avec lequel ils fabriquaient des vêtements. Des travaux étaient indispensables pour assurer une bonne irrigation des champs : creusement de canaux, utilisation du chadouf

L'agriculture a permis l'essor de la civilisation égyptienne

Utilisation du chadouf

Quand ils ne cultivaient pas la terre, les paysans devaient participer aux grands travaux de construction des pharaons (temples, tombeaux, mausolées, pyramides).

...

...

Le gouvernement

Le Pharaon possède un pouvoir immense. Il gouverne l’Égypte, commande l’armée et il est le chef religieux. La plus grande partie des terres du pays lui appartient. Mais il a aussi des devoirs : il doit maintenir le mâat, c’est-à-dire l’ordre et la justice.

Lorsqu’il apparaît en public, le Pharaon porte la couronne de la Haute et de la Basse-Égypte appelée pschent, ou une coiffe de lin appelée némès. Il tient dans ses mains les sceptres : le bâton de berger et le fléau.

 

Les symboles du pouvoir des pharaons égyptiens

Le pharaon gouverne l'Égypte à l'aide de fonctionnaires. Au sommet de l'administration est placé le vizir qui est une sorte de premier ministre. Les scribes étaient des personnages privilégiés, connaissant l'écriture sacrée: les hiéroglyphes. Ils étaient les secrétaires des grands du royaume.

Les symboles du pharaon

Des hiéroglyphes

Un scribe

...

...

La religion

Les Égyptiens étaient polythéistes.

Des Dieux nombreux et étranges

 Les dieux des Égyptiens sont innombrables. Vers 1365 avant J.-C., le Pharaon Aménophis IV (Akhenaton) a tenté d’imposer un dieu unique, Aton, mais sans succès.

Les dieux ont une apparence étrange. Certains sont représentés sous une forme humaine, mais la plupart prennent un aspect animal ou portent une tête d’animal sur un corps humain.

Les aventures et les pouvoirs des dieux

 Les dieux égyptiens ont des aventures que l’on appelle des mythes.

Le plus connu est le mythe d’Osiris. Osiris est un pharaon très aimé. Il est tué par son frère Seth qui s’empare du trône. Mais sa femme Isis lui redonne la vie et le conduit au royaume des morts dont il devient le roi. Son fils Horus le venge ensuite en renversant Seth.

L’histoire de l’Égypte commence avec Atoum, le Soleil. Il s’était créé lui-même en sortant du grand océan primordial, le Noun. Atoum créa Shou, divinité de l’air et Tefnout, divinité de l’humidité et des nuages. Shou et Tefnout formèrent le premier couple divin. Sur ordre de jaloux, Shou sépara Geb et Nout (la terre et le ciel) pour mettre fin à leur étreinte.

Geb, Nout et Shou

Anubis

 

Les dieux protègent les hommes et assurent l’harmonie sur terre.

- et Amon-Rê apportent la lumière et la chaleur ;

- Osiris défend les lois, protège les morts, et permet la renaissance de la végétation et de la crue ;

- Isis est la gardienne de la fécondité et des malades.

Mais si les hommes ne les satisfont pas, les dieux peuvent les abandonner et l’Égypte sombre alors dans le chaos.

Le culte rendu aux dieux

 Pour éviter que le temps ne se dérègle, que la crue ne disparaisse, ou que la famine ne s’installe, les Égyptiens rendent un culte aux dieux. Tous les Égyptiens font des offrandes, des prières et respectent de nombreuses interdictions, comme celle qui consiste à ne pas faire de tort à l’animal préféré du dieu. Mais l’essentiel du culte a lieu dans des temples monumentaux où seuls le Pharaon et les prêtres peuvent pénétrer.

La pesée des âmes : à gauche, le mort arrive accompagné d'Anubis. Sur le plateau gauche de la balance, le cœur du mort, siège de l’âme, placé dans un pot. Sur le plateau droit, la plume de justice, symbole d'innocence. Un monstre dévorera le cœur s’il est plus lourd que la plume.

Le dieu Osiris avait une grande importance. Son mythe est le récit légendaire des origines de l'Égypte. Il explique aussi la croyance en une seconde vie après la mort.

C'est pourquoi les Égyptiens les plus riches (notamment les Pharaons) étaient embaumés, momifiés, mis dans des sarcophages puis enterrés dans des pyramides ou des tombeaux immenses au bord du désert.

Les embaumements, l'entretien des temples, des tombes, des statues de dieux, étaient de la responsabilité du clergé qui était alors très puissant.

...

...

Les pyramides

Il a fallu plus de vingt ans aux Égyptiens pour construire les grandes pyramides !...

 Elles sont faites avec plus de 2 millions  de blocs de pierre, transportés par bateau sur le Nil. Le poids moyen de chacun de ces blocs est de 2 500 kilos.

Les maçons taillent les blocs qui seront polis, une fois posés. Les pierres sont hissées par des rampes de terre aménagées autour de la pyramide.

 

La construction des pyramides comporte encore bien des mystères...

Reconstitution d'une pyramide...

Une pyramide peut être haute de cent mètres comme un immeuble de trente étages !

La pyramide construite par le pharaon Khéops vers 2570 avant notre ère est la plus imposante : chacun de ses côtés mesure 230 mètres de long et elle atteignait 146 mètres de haut.

 Malgré l'usure du temps, elle est restée le monument le plus élevé jamais bâti par des hommes jusqu'à la construction de la tour Eiffel, en  1889.

Coupe de la pyramide de Kheops

Les pyramides de Gizeh :

En haut, la pyramide de Kheops

Au milieu, la pyramide de Khephren

En bas, la pyramide de Mykérinos

Aujourd'hui proches de la ville du Caire, les pyramides ont été construites non loin de la capitale des premiers pharaons de l'Égypte, Memphis.  

Souvent, les pharaons faisaient construire une petite pyramide pour leur reine à proximité.

...

...

DOCUMENTS DIVERS

Les dieux égyptiens

Sauras-tu les reconnaître ?

(Passe ta souris sur les hiéroglyphes pour découvrir leurs noms...) 

...

Coloriages

Toutankhamon à la guerre contre la Nubie en 1350 av. J.-C.

(Clique sur le coloriage...)

...

(Clique sur le coloriage...)

 

Masque funéraire de Toutankhamon (-1327)

...

...

QCM

Un petit questionnaire pour finir !

...

La civilisation grecque L'Empire romain et la Gaule


Histoire - Ressources et exercices en lignes pour l'école élémentaire

Chronologies - L'Antiquité - La civilisation égyptienne