...


...

...

... ... ...

...

Renaissance et Guerres de religion

...

On considère, généralement, que les "Temps Modernes" commencent avec les grandes découvertes qui marquent la fin du Moyen Âge et s'achèvent avec la Révolution Française en 1789.

Les Temps Modernes sont principalement marqués par la Renaissance, les Guerres de religion et l'établissement de la monarchie absolue.

...

Chronologie

La Renaissance

(1498 - 1547)

Les Guerres de Religions

(1547 - 1610)

La Monarchie Absolue

(1610 - 1789)

Documents

...

CHRONOLOGIE

La Renaissance

1445

- En Allemagne, Gutenberg imprime son premier livre

1483 - 1498

- Règne de Charles VIII

1492

- Découverte des Amériques par Christophe Colomb

1497

- Découverte de la route des Indes par Vasco de Gama

1498 - 1515

- Règne de Louis XII

Fin XVème

- En Italie, fin du Moyen Âge et début d’une nouvelle période de l’histoire, la Renaissance

1504

- Léonard de Vinci peint la Joconde

1515 - 1547

- Règne de François Ier, dernier roi du Moyen Âge

- Début de la Renaissance en France

1517 - Début de la Réforme de Martin Luther en Allemagne
1521 - Premier tour du monde à la voile par Magellan
1534 - 1541 - Voyages de Jacques Cartier au Canada
1543 - Le polonais Copernic démontre que la Terre tourne autour du Soleil

Les guerres de religion

1547 - 1559

- Règne de Henri II

1559 - 1560

- Règne de François II

1562

- Début des Guerres de Religion

1561 - 1574

- Règne de Charles IX

1572

24 août : Massacres de la Saint-Barthélemy

1574 - 1589

- Règne de Henri III

1589 - 1610

- Règne de Henri IV

1598

- Édit de Nantes : fin des guerres de religion

La monarchie absolue

1610

14 mai : Henri IV est assassiné par Ravaillac

1610 - 1617

- Régence de Marie de Médicis

1617 - 1643

- Règne de Louis XIII

1618

- Début de la Guerre de 30 ans

1633

- Galilée condamné par l'Inquisition

 - Révolution copernicienne

1643 - 1661

- Régence d'Anne d'Autriche

1661 - 1715

- Règne de Louis XIV

1685 - Révocation de l'Édit de Nantes
1690 - Denis Papin invente une machine à vapeur
1715 - 1722

- Régence de Philippe d'Orléans

1722 - 1774

- Règne de Louis XV

1751 - Parution du premier volume de l'Encyclopédie
1763 - Mise au point de la machine à vapeur par l’Anglais James Watt
1774 - 1792

- Règne de Louis XVI

1776 4 juillet : Déclaration d'Indépendance aux États-Unis
1787 - Établissement de la première constitution aux USA
1789 - 14 juillet : prise de la Bastille

...

...

LA RENAISSANCE

(1498 - 1547)

Les grandes inventions Une nouvelle vision du monde La Renaissance en France

...

Les grandes inventions et découvertes

À partir de 1450, des inventions et des découvertes étonnantes marquent le début des Temps Modernes.

La poudre employée depuis longtemps par les Chinois et les Arabes, est utilisée pour lancer des projectiles. Grâce à l'amélioration des bombardes et à la fabrication de canons et d'arquebuses, c'est tout l'art de la guerre qui est remis en question.

L'imprimerie , grâce notamment à Gutenberg a permis également une diffusion plus grande des écrits.

Johannes Gutenberg (1398 - 1468)

Johannes Gutenberg est né en Allemagne à Mayence en 1398 et est mort le 3 février 1468 dans sa ville natale.

 

Contrairement à ce que l'on croit, il n'a pas véritablement inventé l'imprimerie...

Une presse de l'époque de Gutenberg

 

Johannes Gutenberg

Les Chinois utilisaient déjà des caractères mobiles en bois...

Gutenberg a juste eu l'idée de créer des caractères métalliques et l’encre qui va avec, alors il n’inventa pas réellement l’imprimerie comme beaucoup de monde le pense. Il l'a juste améliorée.

À Paris, le premier livre est imprimé en 1470.

Mais ce sont surtout les découvertes géographiques qui permirent une importante évolution du monde.

À la fin du Moyen Âge, les Européens connaissent parfaitement le pourtour de la Méditerranée et font déjà depuis longtemps du commerce avec l'Asie. Le commerce sur l'océan Atlantique se développe, mais personne ne connaît l'existence du continent américain.

Carte de navigation au XIIIème siècle 

Les Portugais et les Espagnols cherchent de nouvelles routes commerciales par mer, pour atteindre les Indes et espèrent découvrir de l'or, des pierres précieuses et des épices que les européens aiment tant.

Grâce à la mise au point de la boussole et de l'astrolabe, et aux développements des cartes marines, les navigateurs peuvent se repérer dans des eaux inconnues, loin des rivages.

Grâce à la mise au point du gouvernail d'étambot, la navigation devient plus sûre et plus efficace.

La caravelle , voilier à trois mâts, léger et haut, va permettre aux navigateurs d'affronter en toute sécurité les grandes vagues de l'océan.

Au XVème siècle, les rois du Portugal et d'Espagne organisent ainsi des expéditions maritimes vers les Indes pour ramener des produits précieux (épices : poivre et cannelle, or, argent, pierres précieuses) en contournant le monde musulman, l'empire turc.

Lors de ces explorations, de nouvelles terres sont découvertes.

En 1487, le Portugais Bartolomeo Dias est le premier navigateur européen à avoir dépassé la pointe sud de l'Afrique et découvert le Cap de Bonne espérance, ouvrant la route vers l'Asie.

En 1492, le Génois Christophe Colomb, au service de l' Espagne, part pour les Indes en direction de l'Ouest. Il découvre des îles et croit être arrivé aux Indes. En réalité, ce sont les Antilles.

En 1497, Vasco de Gama est le premier navigateur à parvenir en Inde en contournant le Cap de Bonne espérance.

...

Clique sur les portraits des explorateurs !...

...

En 1500, Amerigo Vespucci est le premier véritable "découvreur" de l'Amérique.

En 1521, le portugais Ferdinand de Magellan effectue le premier tour du monde à la voile.

En 1534, Jacques Cartier est le premier explorateur des côtes de l'Amérique du nord.

Les puissances Européennes commencent à se partager le monde grâce à la colonisation et à l'esclavage.

Ils veulent aussi convertir les peuples découverts à la religion chrétienne.

Portugais, Espagnols, Français et Anglais créent en Afrique, en Asie et surtout en Amérique de vastes empires coloniaux qui bouleversent la vie des indigènes en raison de massacres, de maladies et du travail forcé.

Christophe Colomb débarquant à Hispaniola le 12 octobre 1492

...

...

Une nouvelle vision du monde

Aux XVème et XVIème siècles, les grands marchands (les mécènes) des villes italiennes, particulièrement à Florence, s'entourent d'architectes, de sculpteurs, de peintres et d'orfèvres pour construire des palais et des bâtiments religieux.
Les artistes s'inspirent de la sculpture et de l'architecture gréco-romaines et de la tradition chrétienne. Ces artistes utilisent la perspective dans leurs tableaux et développent l'art du portrait.

Ils ont cherché à introduire dans leurs oeuvres la réalité de la vie. Ils ont enrichi les détails, les expressions et les arrière plans.

De grands noms d'artistes de la Renaissance : Léonard de Vinci, Michel Ange, Raphaël...

Léonard de Vinci (1452 - 1519)

Dès son enfance en Italie, près de Florence, le jeune Léonard est proche de la nature qu’il observe avec une vive curiosité et s’intéresse à tout.

Léonard de Vinci devient rapidement  un peintre et un homme de science, également sculpteur, architecte et savant dans de nombreux domaines.

Autoportrait de Léonard de Vinci

(1512 - 1515)

 

La Joconde (1503 - 1506)

Il incarne ainsi l’esprit universaliste de la Renaissance, dont il fut l'un des symboles majeurs.

Il fait de nombreux tableaux, des projets scientifiques, des croquis, devenant très connu pour ses compétences artistiques et scientifiques.

Toutes ses études sont recueillies dans un cahier : le codex.

Après avoir rencontré François Ier, roi de France, il terminera sa vie près d'Amboise.

...

Ce mouvement littéraire, artistique et scientifique, appelé Renaissance gagne peu à peu le reste de l'Europe.

...

Martin Luther

À cette époque, une nouvelle religion chrétienne apparaît, le protestantisme, fondée sur un rapport direct entre l’homme et Dieu et le rejet de la papauté. Martin Luther (1483 - 1546) en Allemagne et Jean Calvin (1509 - 1564) en France sont les principaux initiateurs de la Réforme.

Dans le royaume de France, les catholiques, largement majoritaires, s’affrontent aux protestants dont la religion est reconnue à la fin du XVIème siècle par l’Édit de Nantes, puis interdite de nouveau un siècle après.

Jean Calvin

...

...

En France, Louis XII et François 1er

Louis XII

François Ier

On a appelé cette époque, où la France par ses conquêtes italiennes a permis de développer un art nouveau, la Renaissance.

C'est à la fin du XVème siècle que les rois de France successifs : Charles VIII (1483-1498), Louis XII (1498-1515) et François 1er (1515-1547) firent bataille à une Italie riche par son commerce mais aussi par ses artistes.

...

Louis XII

Louis XII est né le 27 juin 1462. Il devient roi de France le 18 avril 1498 à la mort de Charles VIII, son cousin.

Avant son règne il est le duc d'Orléans, cousin du roi et opposant à la régente Anne de Beaujeu pendant la minorité de Charles VIII.

 En 1476, le Roi Louis XI le marie de force à sa fille Jeanne de France, le roi espérant ainsi éteindre la famille d'Orléans (Jeanne étant incapable d'enfanter).

En 1498, Louis XII obtient le divorce et se remarie à Anne de Bretagne, la veuve de Charles VIII, afin que le duché de Bretagne continue à être rattaché au domaine royal. N'ayant de son union avec Anne de Bretagne (décédée en 1514) qu'une fille, il se remarie à la sœur du roi d'Angleterre Henri VIII, en espérant avoir un garçon.

Louis XII

...

1509 - Bataille d'Agnadel

Louis XII, dont une ancêtre avait des droits sur le duché de Milan en Italie, s'engage en 1499 dans les guerres d'Italie. Il conquiert le Milanais et tente se s'emparer du royaume de Naples (comme Charles VIII). L'aventure italienne se termina mal, les armées françaises furent battues par les mercenaires suisses à Novare en 1513, et la Bourgogne fut même brièvement  envahie.

La guerre en Italie et les pillages qui y eurent lieu permirent de diminuer les impôts royaux (Louis XII y gagna le surnom de Père du peuple) tout en occupant et en décimant la noblesse ce qui réduisit un danger possible pour la monarchie.

La longueur de la présence de l'armée en Italie permit aux Français de découvrir la Renaissance italienne et de vouloir en importer le goût en France.

...

Lorsqu'il meurt, le 1er janvier 1515, c'est son gendre, le fils de son cousin germain, François d'Angoulême qui monte sur le trône car Louis n'a pas eu de descendance mâle.

...

...

François Ier

François Ier, roi de France de 1515 à 1547, est né le 12 septembre 1494 à Cognac et décédé le 31 mars 1547 à Rambouillet.

François Ier

Il est nommé roi de France en 1515 lorsque Louis XII, cousin germain de son père, meurt sans héritier mâle.

Après la conquête du duché de Milan, suite à la bataille de Marignan (aussi en 1515), il en devient le duc. De 1514 à 1524, il est marié à Claude de France, fille de Louis XII et d'Anne de Bretagne, qui lui apporte le duché de Bretagne et avec laquelle il a sept enfants. Puis cinq ans plus tard, celle-ci étant morte en couches, il épouse Éléonore d'Autriche, la sœur de son grand rival Charles Quint.

Sportif, de très grande taille, brave au combat, brillant causeur, grand amateur de femmes, François Ier fut à la fois le dernier roi-chevalier et le premier roi moderne.

François Ier renforce le pouvoir royal en éliminant le Connétable de Bourbon et en confisquant ses immenses territoires qu'il annexe au domaine royal. En créant une Cour somptueuse, il attire auprès de lui les nobles qu'il transforme en "domestiques" de luxe.

Par le Concordat de 1516 signé avec le Pape Léon X, il contrôle les nominations des évêques catholiques.

Une grande partie du règne est consacrée à la lutte contre les Habsbourg. Car dès 1519, il échoue dans sa candidature pour être élu empereur germanique car les princes électeurs allemands, largement achetés, lui préfèreront de Habsbourg, le roi d'Espagne, qui deviendra l'empereur Charles Quint. Les territoires des Habsbourg qui entourent la France, menacent le Royaume.

Pour tenter de desserrer l'étreinte, François Ier tente de s'allier avec le roi d'Angleterre Henri VIII, mais c'est un échec.

En 1525, François Ier est battu à Pavie et est emmené en captivité à Madrid. Il doit alors signer sa renonciation au Milanais, aux Flandres et céder la Bourgogne à Charles Quint.

Libéré, il renie sa signature et reprend la guerre. En 1529, il signe avec l'empereur le traité de Cambrai où chacun des deux adversaires renoncent l'un à la Bourgogne, l'autre au Milanais.

Par la suite il s'allie aux princes protestants allemands en guerre contre l'Empereur (1531) et même avec les Turcs musulmans (1536) qui sont en train de conquérir l'Europe orientale. 

En 1530, François Ier fonde le Collège de France chargé de réunir les érudits de son époque.

François Ier, fait prisonnier à la bataille de Pavie (1525)

Par l'Ordonnance de Villers-Cotterêts de 1539, il organise l'état-civil et fait de la langue française la langue officielle du royaume.

Influencé par sa sœur Marguerite d'Angoulême, favorable aux idées religieuses nouvelles, François Ier se montre tolérant pour les Protestants. Mais en 1534, après l'Affaire des placards il commence les persécutions religieuses contre les Réformés, tout comme en 1545, il laisse persécuter les Vaudois.

François Ier protégea les artistes. Il fait venir d'Italie Léonard de Vinci, Benvenuto Cellini, le Primatice. Il fait construire de nombreux palais (Fontainebleau, Saint Germain en Laye, Chambord).

...

...

LES GUERRES DE RELIGION

(1547 - 1610)

Henri II François II Charles IX Henri III Henri IV

...

Henri II

Henri II, roi de France de 1547 à 1559 est né le 31 mars 1519 et décédé le 10 juillet 1559. Il est le fils et le successeur de François Ier. Il est marié à Catherine de Médicis en 1533 et aura 10 enfants dont 7 deviendront adultes et 3 seront rois.

Sous son règne commenceront les Guerres de religion.

Henri II consacra beaucoup d'énergie à continuer la lutte contre les Habsbourg, dont les possessions entouraient la France. En 1552, il s'empare des évêchés de Metz, Toul et Verdun, qui se trouvaient dans l'Empire germanique.

En 1557, les Français sont battus par les Espagnols à Saint Quentin.

En 1559, pour avoir les mains libres afin de combattre ses sujets protestants, il signe le traité de Cateau-Cambrésis avec l'Espagne. Il garde les Trois-Évêchés et Calais, mais rend la Corse, le Piémont, la Savoie, la Bresse, des terres de l'Empire que les Français avaient conquises.

Très catholique, Henri II persécute ses sujets devenus protestants (ils sont mis à mort s'ils sont surpris en train de pratiquer leur culte).

Henri II

Henri II perfectionna le pouvoir royal : il crée les postes de ministres (les quatre secrétaires d'État), il renforce la justice royale en créant une soixantaine de présidiaux, tribunaux intermédiaires entres les tribunaux de bailliage et les parlements de province. Cependant, les guerres obligent à de fréquents recours à l'emprunt et à la vente d'offices (emplois de fonctionnaires).

Henri II meurt des suites d'un accident de tournoi en 1559.

...

...

François II

François II

François II, né en 1544, a été roi de France de 1559 à 1560.

Il a été marié en 1558 avec Marie Stuart, reine d'Écosse. Ils n'ont pas eu d'enfant.

Fils aîné du roi Henri II et de Catherine de Médicis, il laisse gouverner les oncles de sa femme, les Guises, princes lorrains et chefs du parti catholique français.

 

...

...

Charles IX

Charles IX né en 1550, est devenu roi de France en 1560, à la mort de son frère le roi François II

Il est le fils du roi Henri II et de Catherine de Médicis. Il est mort en 1574.

Âgé de 10 ans à son avènement la régence est assurée par sa mère Catherine de Médicis. Ils recherchent l'entente avec les protestants. Ceux-ci, par la paix de Saint Germain de 1570, obtiennent des avantages.

Le chef des protestants Henri de Bourbon, roi de Navarre est marié à Marguerite de Valois, sœur du roi.

Mais les chefs catholiques inquiets du rapprochement avec les protestants organisent le massacre de la Saint-Barthélemy (24 août 1572) que le roi laisse faire.

N'ayant pas de fils légitime, c'est son frère Henri, alors roi de Pologne, qui lui succède en 1574.

Charles IX

...

Massacre de la Saint Barthélemy

Le massacre de la Saint-Barthélemy

 (24 août 1572)

Dans la nuit du 24 août 1572, une dizaine de protestants sont assassinés, plus précisément tous les chefs, sauf les princes.

Pour éviter la fuite de ces chefs, les portes de Paris avaient été fermées. Quand le peuple de la ville découvre que les chef protestants sont morts, leur colère se libère de toute contrainte, car si les chefs politiques sont morts, plus personne ne peut défendre les petites gens.

Les protestants sont traqués dans toute la ville.

Le 26, le roi Charles IX proclame sa responsabilité dans le massacre et déclare avoir éliminé les chefs protestants pour éviter qu'ils ne fomentent un complot. 

Une des hypothèses est que, bien que n'ayant pas commandé le massacre lui-même, le roi protège son frère qui y aurait participé activement.

À mesure que la nouvelle se répand en France, d'autres villes organisent un massacre semblable. On estime le nombre de protestants tués à 2 000 à Paris et entre 5 000 et 10 000 en province.

...

...

Henri III

Henri III, né en 1551, fut roi de Pologne en 1573-1574 et roi de France à la mort de son Frère Charles IX en 1574.  Marié à Louise de Vaudémont, il n'a pas eu d'enfant. Il est mort assassiné en 1589.

Henri III était le troisième fils du roi Henri II et de Catherine de Médicis.

En 1569, comme duc d'Anjou, il combat victorieusement les protestants français. En 1573, il est élu roi de Pologne. Mais à l'annonce de la mort de son frère Charles IX, il abandonne son trône polonais et revient en France, où il devient le roi Henri III.

À son avènement la guerre civile fait rage entre les catholiques français commandés par le Duc Henri de Guise et les protestants dirigés par Henri de Bourbon, roi de Navarre et le prince de Condé.

Pendant tout son règne Henri III doit louvoyer entre les deux camps.

En 1576, il accorde aux protestants la liberté de culte (sauf à Paris), des place fortes de sûreté et des tribunaux mixtes.

Henri III

Très mécontents, les catholiques fondent la Sainte Ligue sous la direction d'Henri de Guise. Les Ligueurs obligent le roi à reprendre la guerre avec les protestants.

Une nouvelle paix est signée en 1580. Mais en 1584, le duc d'Alençon, dernier frère d'Henri III meurt. L'héritier du trône de France est désormais le chef protestant Henri de Bourbon. Les Ligueurs s'allient alors aux Espagnols. La guerre dite des trois Henri reprend en 1586-1587.

Henri III est battu par les protestants. Furieux les catholiques le chassent de Paris.

Pour s'imposer Henri III fait assassiner les Guises en décembre 1588. De nombreuses provinces se rebellent alors contre le roi. Celui-ci se rapproche d'Henri de Bourbon, qu'il reconnaît pour son héritier. Ils viennent assiéger Paris, mais Henri III est assassiné par Jacques Clément un moine catholique fanatique.

Son cousin Henri de Bourbon lui succède sous le nom de Henri IV.

...

...

Henri IV

Henri IV né en 1553, fut roi de Navarre à partir de 1572 et roi de France à partir de 1589. Il est mort assassiné en 1610.

Le chef des protestants français

Il est le fils d'Antoine de Bourbon, descendant du roi Louis IX, chef du parti protestant français et de Jeanne d'Albret, reine de Navarre. Il est élevé dans les idées religieuses de la confession calviniste et dès 1569, il devient le chef des protestants français.

En 1572, il est marié à Marguerite de Valois, sœur du roi Charles IX.

Il n'échappe au massacre de la Saint-Barthélemy du 24 août 1572, qu'en abjurant le calvinisme.

Henri IV

Il est retenu prisonnier jusqu'en 1576 ; il parvient à s'évader et reprend le combat contre les catholiques dirigés par la famille des Guises et l'armée royale d'Henri III. En 1584, la mort du duc d'Alençon, dernier frère du roi Henri III, fait d'Henri de Bourbon, l'héritier de la couronne de France.

Les Catholiques les plus intransigeants forment alors la Sainte Ligue qui refuse l'idée d'un roi protestant.

En 1589, il se réconcilie avec Henri III.

Henri IV entre à Paris le 22 mars 1594

Henri IV reconquiert son royaume

Après l'assassinat d'Henri III, Henri de Bourbon devient roi de France sous le nom d'Henri IV. Il doit alors lutter contre les armées de la Ligue dirigées par le duc de Mayenne (un Guise) qui tentent de mettre sur le trône, le cardinal de Bourbon, oncle d'Henri.

Les Espagnols interviennent aussi. Leur roi, Philippe II, tente d'imposer sa fille Isabelle comme reine de France (elle était la petite fille du roi Henri II).

Henri IV vainc les Ligueurs à Arques (1589) et à Ivry (1590). Mais il échoue devant Rouen et Paris.

En 1593, il décide de changer de religion et de se convertir au catholicisme, puis il se fait sacrer à Chartres en 1594. 

Paris lui ouvre alors ses portes le 22 mars 1594.

Les ligueurs et les Espagnols continuent cependant la guerre jusqu'en 1598.

L'œuvre du règne

Après des décennies de guerres civiles pour des raisons religieuses, Henri IV pacifie le royaume en accordant aux Protestants l'Édit de Nantes (1598), qui leur donne des droits et des protections.

Il gouverne en roi absolu et ne convoque pas les États généraux, les gouverneurs militaires ont des pouvoirs réduits, les parlements (tribunaux supérieurs) sont contraints à l'obéissance.

Pour disposer de fonctionnaires compétents, Henri IV leur permet de transmettre leurs fonction à leurs enfants (moyennant une taxe, la Paulette). Les efforts de ses ministres Sully et Laffemas, portent sur le développement de l'agriculture et de l'industrie.

La France commence la colonisation du Québec au Canada.

Henri IV agrandit le royaume de la Bresse et du Bugey. Il s'allie avec la plupart des princes italiens inquiets de la puissance des Habsbourg.

En 1599, Henri IV a divorcé de Marguerite de Valois et épousé Marie de Médicis dont il eut plusieurs enfants dont son successeur le roi Louis XIII.

En 1610, il allait commencer une guerre contre les Habsbourg lorsqu'il est assassiné par Ravaillac, un catholique fanatique, probablement inspiré par une partie de son entourage favorable à l'Espagne.

Henri IV est assassiné le 14 mai 1610

...

...

LA MONARCHIE ABSOLUE

(1610 - 1789)

Louis XIII

Louis XIV

Louis XV

Louis XVI

...

Louis XIII

Louis XIII

Louis XIII est le fils et successeur sur le trône de France d'Henri IV.

Il est né le 27 septembre 1601, est devenu roi le 14 mai 1610 et mourut le 14 mai 1643.

Il épouse Anne d'Autriche le 25 novembre 1615 et aura deux fils : Louis XIV (1638-1715) et Philippe d'Orléans (1640-1701). Son règne est marqué par le renforcement de la monarchie absolue.

Louis XIII n'a que neuf ans lorsqu'il devient roi. Comme il est trop jeune pour régner, il y aura une période de régence, assurée par sa mère Marie de Médicis, qui laisse gouverner son favori Concino Concini.

 En 1617, Louis XIII fait assassiner Concini et laisse le pouvoir à son favori le duc Albert de Luynes, qui meurt en 1624. En 1624, Richelieu, entre au Conseil des ministres comme partisan de la reine-mère.

Rapidement Richelieu devient le principal ministre et se détache de la reine-mère.

Si Richelieu gouverne, le roi est associé à toutes les décisions y compris celles qui sont très défavorables à ses amis intimes ou à sa mère (qui meurt en exil).

Richelieu développe l'absolutisme en brisant, souvent par des exécutions capitales, les nobles qui conspirent ou refusent d'obéir. Il détruit la puissance militaire des protestants français.

À partir de 1635, il entraîne la France dans la guerre de Trente Ans, qui l'oppose à l'Espagne et aux Autrichiens (Impériaux). 

Cette guerre sera désastreuse pour les finances royales qu'il faudra renflouer par des augmentations considérables d'impôts. De nombreux soulèvements populaires auront lieu (en particulier celui des Croquants du Périgord).

Richelieu (1585 - 1642)

Le règne de Louis XIII fut troublé par l'opposition entre un parti pro-espagnol (animé par la reine mère puis par la reine Anne d'Autriche qui était espagnole) et un parti « national » animé par Richelieu. Longtemps héritier de la couronne, Gaston d'Orléans, frère du roi, fut le centre de nombreuses intrigues.

Seule la naissance après 23 ans de mariage d'un héritier (Louis Dieudonné, futur Louis XIV) lui fit perdre de son importance.

...

...

Louis XIV

Louis XIV est un roi de France né le 5 septembre 1638 et mort le 1er septembre 1715. Il est souvent appelé le « Roi Soleil ».

Louis XIV, qui a régné pendant soixante-douze ans, est le chef d'État qui a gouverné la France le plus longtemps, et le souverain qui est parvenu à l'âge le plus avancé. Il est aussi le monarque qui a régné le plus longtemps en Europe.

Il est le fils du roi Louis XIII et d'Anne d'Autriche. Son père meurt en 1643, alors que Louis XIV n'a que 5 ans.

Il devient alors roi, mais le pouvoir est exercé par sa mère, qui est nommée Régente, aidée par le cardinal Jules Mazarin. Cette période est marquée par une révolte des nobles et des habitants de Paris, que l'on appelle « la Fronde ». Cela marque le jeune Louis pendant toute sa vie, qui a peur de n'être pas obéi comme roi.

À la mort de Mazarin, en 1661, Louis XIV commence à exercer le pouvoir. Il décide alors, pour être libre dans ses décisions, de ne pas gouverner avec un Premier ministre. Il est tout de même entouré de conseillers, comme Jean-Baptiste Colbert ou François Michel Le Tellier de Louvois.

Louis XIV

Son règne est marqué par de nombreuses guerres avec les pays européens. Pour protéger la France, il demande à Sébastien Le Prestre de Vauban de fortifier de nombreuses villes dans les régions frontalières et sur les côtes. Ces fortifications existent toujours pour la plupart. 

La construction du château de Versailles - 1669

Il cherche à agrandir le territoire français. C'est sous son règne, par exemple, que la Franche-Comté entre définitivement dans le territoire français (en 1678). Un des objectifs de Louis XIV est de faire de la France le premier pays d'Europe dans tous les domaines. Son règne est donc marqué par un progrès du commerce, de l'économie et de la technique. Dans le domaine artistique, il protège de nombreux artistes. Il fait construire le château de Versailles, où travaillent les plus grands architectes, peintres ou jardiniers de son temps.

Louis XIV cherche aussi à assurer un pouvoir absolu dans son royaume. Il lutte contre tout ce qui pourrait empêcher son contrôle de l'État. On appelle cela l'absolutisme, ou la monarchie absolue. Il interdit ainsi aux protestants de pratiquer leur religion par la révocation de l'Édit de Nantes en 1685.

La fin de son règne est assez peu brillante : les guerres ont ruiné le pays, les paysans souffrent souvent à cause des mauvaises récoltes, les nombreuses initiatives du roi ont augmenté les impôts, ce qui le rend impopulaire.

Lorsqu'il meurt en 1715, il laisse un royaume très centralisé mais où le gouvernement a de grandes difficultés financières.

...

...

Louis XV

Louis XV est l'arrière-petit-fils et successeur de Louis XIV.

Il naît le 15 février 1710, devient roi le 1er septembre 1715 et meurt le 10 mai 1774.

Il est donc roi à 5 ans et la régence est assurée par Philippe d'Orléans, son oncle.

Il épouse Marie Leszczynska, la fille unique de l'ex-roi de Pologne, duc de Lorraine, Stanislas 1er en 1725, avec qui il aura 10 enfants.

En 1744, il tombe malade à Metz et alors que tout le monde le croit mort, il guérit ce qui lui vaut le surnom de Louis XV le Bien-Aimé.

Louis XV

Les tensions qui persistent en Europe, notamment entre la France et l'Angleterre au sujet des possessions coloniales, déclenche la guerre de 7 ans en 1756.

Elle s'achève le 10 février 1763 par le Traité de Paris au cours duquel la France perd son empire colonial au profit de l'Angleterre : Louisiane, Sénégal, Canada, Antilles et Inde.

Seuls la Martinique, la Guadeloupe et cinq comptoirs commerciaux d'Inde (dont Pondichéry) sont sauvés.

L'opinion publique reproche au roi l'abaissement de la France ; Louis XV est devenu le « Bien Haï ».

Quand le roi meurt au terme de soixante ans de règne,  le 10 mai 1774, il est détesté. On transporte le cercueil la nuit de Versailles à Saint Denis pour éviter les huées des spectateurs.

...

...

Louis XVI

Louis XVI, roi de France de 1789 à 1792, est né le 23 août 1754 à Versailles. Il est le petit-fils de Louis XV et de Marie Leszczynska.

Il se maria avec Marie-Antoinette d'Autriche en 1770.

Il devient roi le 10 mai 1774, et est sacré à Reims le 11 Juin 1775.

Dés 1781, Louis XVI est confronté à une grave crise financière qui le conduira à rappeler Necker et à convoquer les États généraux. Les députés du Tiers se proclamèrent alors Assemblée Nationale, puis constituante. C'est la Révolution.

Louis XVI, déconsidéré par sa tentative de fuite et par ses négociations avec l'étranger, perdit toute popularité.

Louis XVI

Il sera jugé par la Convention et guillotiné le 21 janvier 1793, sur la place de la Concorde (autrefois appelée Place Louis XV) à Paris.

Il est le dernier roi de l'Ancien régime. Mais il ne fut pas le dernier roi à gouverner la France, il y en aura d'autres au cours de l'époque appelée Restauration qui voit une tentative de rétablir la monarchie en France.

...

...

DOCUMENTS

Châteaux de la Loire... Tableaux de la Renaissance... Quelques cartes... Quelques vidéos...

...

Les châteaux de la Loire...

La vallée de la Loire, connue comme « Le Jardin de la France » a été la résidence favorite des Rois de France durant la Renaissance. Ils sont des édifices pour la plupart bâtis ou fortement remaniés à la renaissance française, à un moment où le pouvoir royal était situé sur les rives du fleuve, de ses affluents où à proximité de ceux-ci (XVème et XVIème siècles). La plupart des châteaux puisent néanmoins leurs origines dans le Moyen Âge dont ils conservent des traits architecturaux importants. 

Clique sur les chateaux !...

La concentration en monuments remarquables dans cette région a justifié le classement du Val de Loire en patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO.

...

Tableaux et fresques de la Renaissance

Le mouvement culturel et artistique de la Renaissance s’étend environ du XIVème siècle au début du XVIIème siècle, avec pour origine l’Italie centrale avant de s’étendre à travers toute l’Europe.

Les artistes liés au style de la renaissance sont fort nombreux, à commencer par les italiens tels Léonard de Vinci, Michel-Ange, Raphaël...

Clique sur les oeuvres des artistes de la Renaissance !...

...

Quelques cartes

La France en 1789

...

La Nouvelle-France (le canada) au début du XVIIème siècle

...

Et quelques activités pour finir !...

...

Dates

Quelques dates...

...

Le règne des rois...

...

Mots croisés

Clique dans chaque case pour écrire les mots correspondants aux définitions :

...

Puzzle

Reconstitue l'image ci-dessous :

Christophe Colomb débarque aux Amériques - 1492

...

Vrai ou faux ?

Coche les bonnes cases :

...

QCM

Un petit questionnaire pour finir !...

... ... ...

Un petit test pour finir ?...

...




Histoire - Ressources et exercices en ligne pour l'école élémentaire

Chronologies - Les Temps Modernes