...

 

...

... ... ...

L'eau sur la Terre

...

L'eau est source de vie... ça tombe bien, on en trouve en abondance presque partout, sous toutes les formes, à la surface de la Terre, ou même en dessous...

Dans certaines régions, l'accès à l'eau potable conjugué aux problèmes de sécheresse créent cependant un véritable enjeu pour l'avenir...

...

- L'eau dans tous ses états

- Le cycle de l'eau

- La consommation de l'eau

- L'eau en chiffres

- L'accès à l'eau

- Activités

... ... ...

L'eau dans tous ses états

...

L’eau est le liquide le plus courant sur la Terre.

Mais on en trouve aussi à l’état solide : la glace, et à l’état gazeux : la vapeur d’eau.

 Dans la nature, l’eau est présente sous ces trois formes.

 C’est l’eau liquide qui occupe la plus grande part puisqu’elle constitue les océans, les mers, les lacs et les cours d’eau.

 On distingue l’eau salée (non potable) et l’eau douce (potable). L’eau salée est présente dans les océans et les mers. L’eau douce est présente dans les lacs et les cours d’eau.

Sur la Terre, 97 % de l’eau est salée !… et donc non potable...

A l’état liquide, l’eau n’a pas de forme propre, elle prend la forme du récipient qui la contient et sa surface est horizontale.

...

Sous forme solide, l’eau se trouve dans la glace des pôles et des glaciers qui représente l’essentiel de la quantité d’eau douce présente sur terre.

Lorsqu’elle devient solide, l’eau garde la forme qu’elle avait à l’état liquide.

Le passage de l'état liquide à l'état solide s'appelle la solidification.

...

 L’eau est également présente à l’état gazeux dans l’atmosphère, sous forme de vapeur d’eau, mais en très petite quantité.

A l’état gazeux, l’eau, ou plus exactement la vapeur d’eau, est impalpable et invisible.

Le passage de l'état liquide à l'état gazeux s'appelle la vaporisation.

...

Le passage d’un état à un autre est possible en fonction de la température :

- à 0° C, l’eau devient de la glace

- vers 100° C, elle se transforme en gaz

...

...

Le cycle de l'eau

...

Notre planète a la particularité d’être la seule du système solaire sur laquelle l’eau existe sous trois états : liquide, solide et gazeux. Le cycle de l’eau consiste en un échange permanent et équilibré des volumes d’eau sur terre et dans l’atmosphère.

Le soleil réchauffe l'eau des océans ; celle-ci s'évapore dans l'air.

Les courants d'air ascendants entraînent la vapeur dans l'atmosphère, où les températures plus basses provoquent la condensation de la vapeur en nuages.

Les courants d'air entraînent les nuages autour de la Terre, les particules de nuage se heurtent, s'amoncellent et retombent en tant que précipitation. Certaines précipitations retombent sous forme de neige et peuvent s'accumuler en tant que calottes glaciales et glaciers.

Quand arrive le printemps, la neige fond et l'eau ruisselle. Une grande partie des précipitations retournent aux océans ou s'infiltrent dans le sol. L'eau s'écoule aussi en surface.

Certains écoulements retournent à la rivière et donc vers les océans. L'écoulement de surface et le suintement souterrain s'accumulent en tant qu'eau douce dans les lacs et rivières.

Mais tous les ruissellements ne s'écoulent pas vers les rivières. Une grande partie s'infiltre dans le sol. Une partie de cette eau reste près de la surface du sol et peut retourner vers les masses d'eau de surface (et l'océan) comme résurgence d'eau souterraine. Certaines nappes souterraines trouvent une ouverture dans le sol et émergent comme des sources d'eau douce. L'eau souterraine peu profonde est absorbée par les racines des plantes et rejetée dans l'atmosphère via la transpiration des feuilles. Une quantité des eaux infiltrées descend encore plus profondément et alimente les aquifères (roche souterraine saturée), qui stockent d'énormes quantités d'eau douce pour de longues périodes. Bien entendu, cette eau continue à bouger et une partie retourne à l'océan où le cycle de l'eau "se termine"… et "recommence".

...

...

La consommation de l'eau

...

Les usages domestiques

Les usages industriels et agricoles

...

Les usages domestiques

Les usages dits domestiques de l’eau sont très variés. Outre de la boire, les hommes utilisent l’eau quotidiennement pour leur hygiène et les taches ménagères de nettoyage, rinçage, cuisson ou arrosage. Pour la plupart, ces usages exigent une eau de qualité.

         Les usages domestiques de l’eau sont les plus importants pour l’homme et c’est pourquoi ce sont les plus anciens.

Cependant, la consommation domestique d’eau est restée longtemps réduite. En effet, l’eau n’était pas facilement accessible : il fallait aller la chercher à la source, au puits ou à la fontaine, aller au lavoir pour nettoyer son linge, et au bain public pour se laver. L’eau potable à domicile et au robinet est une invention récente qui, aujourd’hui encore, est loin d’être répandue dans le monde entier.

Cet accès facilité à l’eau potable en a augmenté la consommation qui depuis deux siècles est en augmentation constante.

Mais si l’entrée de l’eau dans les maisons en a favorisé la consommation, celle-ci s’est aussi considérablement accrue avec l’installation progressive de tout un confort moderne : le lavabo, la douche puis la baignoire, le tout-à-l’égout et les toilettes. Plus récemment lave-linge et lave-vaisselle ont également contribué à cette accélération.

Cependant, toutes les populations du globe ne disposent pas du même confort. La consommation en eau domestique dans le monde est donc très inégale, d’autant plus importante que le niveau de vie des populations est élevé, les pays industrialisés, qui la gaspillent sans compter, caracolant loin devant les autres nations.

Bien que très difficile à évaluer du fait de la multiplicité des usages, la consommation totale en eau domestique dans le monde est estimée en moyenne à 40 litres d’eau par jour et par habitant. Mais, alors qu’en moyenne un agriculteur africain consomme moins de 10 litres d’eau par jour, un Parisien a besoin de 240 litres d’eau pour son usage personnel. Quant au citadin américain, il consomme plus de 600 litres !

Malgré cette augmentation vertigineuse, la consommation d’eau domestique, loin d’être négligeable, n’est pas la plus importante. L’eau est également très utile aux agriculteurs et à l’industrie

...

Les usages industriels et agricoles

En plus de son utilisation domestique, l’eau est également essentielle pour l’agriculture et son utilisation est également très importante dans les domaines de l’industrie et de l’énergie.

L’eau est une ressource essentielle au développement des sociétés humaines.

Dans le domaine de l’agriculture, la culture des plantes nécessite de grande quantité d’eau.

L’agriculture sans apport d’eau autre que celui des précipitations, dite agriculture " sous pluie ", est très contraignante, car le plus souvent la répartition des précipitations est trop irrégulière.

Les hommes en sont donc venus à imaginer des techniques permettant de maîtriser les apports en eau : l’irrigation est née…

L’irrigation consiste à aller chercher l’eau où elle est (lacs, rivières, fleuves…) et à la conduire là où l’on veut (les champs) grâce à des conduites et des canaux. L’irrigation a permis un important développement de l’agriculture.

Mais l’irrigation est très fortement consommatrice d’eau et peut accélérer la détérioration des sols.

Au niveau mondial, les trois quarts de tout le volume d’eau consommé dans le monde sont utilisés à des fins d’irrigation.

L’eau est également très utile au milieu industriel.

L’eau est en effet un solvant quasi universel, capable de dissoudre un très grand nombre de composés. Elle est donc employée par de multiples industries pour laver, rincer, tremper, dissoudre.

L’eau est également utilisée par l’industrie nucléaire, soit comme transporteur de chaleur, car l’eau est capable d’emmagasiner, de transporter en son sein, puis de restituer de très grandes quantités d’énergie, soit comme refroidisseur.

Enfin l’eau est utilisée dans le secteur énergétique. On utilise sa force afin de produire de l’électricité en construisant des barrages hydroélectriques ou en exploitant la chaleur de certaines nappes souterraines.

...

...

L'eau en chiffres

- 97% de l'eau totale sur Terre se trouvent dans les océans.

- 70% de l'eau douce (potable) se trouvent dans les glaces de l'Antarctique et au Groenland.

- Si les glaces de l'Antarctique fondaient, le niveau des mers augmenterait d'environ 70 mètres.

 
Les océans et des mers Profondeurs océaniques Les principaux lacs Les principaux fleuves

...

Les océans et des mers

- On trouve à la surface de la Terre 5 océans et une cinquantaine de mers...

- Superficie totale des océans : 360 700 000 km² (70,71 %)
- Superficie des terres émergées : 149 400 000 km² (29,29 %)

- Superficie de l'Océan Pacifique : 179 700 000 km²
- Superficie de l'Océan Atlantique : 106 400 000 km²
- Superficie de l'Océan Indien : 73 556 000 km²

- Superficie de l'océan Antarctique : 20 327 000 km²

- Superficie de l'océan Arctique : 14 090 000 km²

 

- Superficie de la mer d'Oman : 3 600 000 km²

- Superficie de la mer de Chine méridionale : 3 500 000 km²

- Superficie de la mer des Sargasses : 3 500 000 km²

- Superficie de la mer Méditerranée : 2 969 000 km²

- Superficie de la mer de Weddell : 2 800 000 km²

-...

...

Profondeurs océaniques et marines

- Profondeur moyenne : -3 800 m
- Profondeur maximale : -11 035 m (fosse des Mariannes, Pacifique Est)

- Océan Pacifique Est : fosse des Mariannes (-11 035 m) - Fosse Tonga (-10 882)
- Océan Pacifique Ouest : fosse Pérou-Chili (-8 064 m) - Fosse du Guatemala (-6 662 m)
- Océan Atlantique : fosse de Porto Rico (-9 218 m) - Fosse des Sandwich du Sud (-8 264 m)
- Océan Indien : fosse de la Sonde-Java (-7 450 m) - Fosse de Madagascar Ouest (-6 400 m)
- Océan Glacial Antarctique : -6 972 m
- Océan Glacial Arctique : -5 520 m

- Mer Méditerranée : Sud du cap Matapan (-5 121 m) - sud-est de la Sicile (-4 115 m)
- Mer Rouge : -3 039 m
- Mer Noire : -2 245 m
- Adriatique : -1 260 m
- Mer de Marmara : -1 273 m
- Baltique : -470 m
- Mer du Nord : -725 m
- Mer Manche : -172 m
- Golfe Persique : -110 m

...

...

Les principaux lacs

- Mer Caspienne : 371 000 km² (ouest de l'Asie)
- Lac Supérieur : 82 414 km² (Amérique du Nord)
- Lac Victoria : 68 100 km² (Afrique)
- Lac Huron : 59 596 km² (Amérique du Nord)
- Lac Michigan : 58 016 km² (Amérique du Nord)
- Mer d'Aral : 34 000 km² environ en 2 000  - en voie d'assèchement - (ouest de l'Asie)
- Lac Tanganika : 32 893 km² (Afrique)
- Grand Lac de l'Ours : 31 792 km² (Amérique du Nord)
- Lac Baïkal : 31 500 km² (est de l'Asie)
- Lac Nyassa/Malawi : 30 800 km² (Afrique)
- Grand Lac des Esclaves : 28 438 km² (Amérique du Nord)
- Lac Érié : 25 612 km² (Amérique du Nord)
- Lac Winnipeg : 24 514 km² (Amérique du Nord)
- Lac Ontario : 18 941 km² (Amérique du Nord)

...

...

Les principaux fleuves

- Nil - Kagera : 6 695 km (Afrique du Nord)
- Amazone - Ucayali : 6 387 km (Amérique du Sud)
- Mississippi - Missouri - Red Rock : 5 970 km (Amérique du Nord)
- Chang Jiang (Fleuve Bleu) : 5 800 km (Asie du Sud-est)
- Amazone - Maranon : 5 500 km  (Amérique du Sud)
- Ob - Irtys : 5 410 km (Asie centrale)
- Gange-Brahmapoutre : 5 401 km  (Asie du Sud)
- Huang He (Fleuve Jaune) : 4 845 km (Asie du Sud-est)
- Congo : 4 700 km (Afrique centrale)
- Amour : 4 354 km (Asie du Sud-est)
- Léna : 4 400 km
(Asie de l'Est)
- Irtych (affluent de l'Ob) : 4 248 km 
(Asie centrale)
- Niger : 4 184 km
(Afrique centrale)
- Ienisseï : 4 129 km
(Asie de l'Est)
- Parana : 4 099 km
(Amérique du Sud)
- Mékong : 4 023 km
(Asie du Sud-est)
- Volga : 3 701 km
(Europe)

...

...

...

L'accès à l'eau : un enjeu du XXIème siècle

Dans le monde, l’activité économique s’accroît ce qui entraîne une augmentation de la consommation d’eau. Or, les réserves d’eau, elles, n’augmentent pas.

Il y a quelques régions dans le monde où de grands cours d'eau traversent une frontière. Dans ce cas, l'utilisation de l'eau dans le pays qui est en amont (plus haut sur le cours d'eau) a un effet sur la quantité, la qualité de l'eau, ainsi que sur sa répartition, au cours de l'année, dans le pays traversé en aval (plus bas) ; elle peut faire que ce dernier manque d'eau. Il existe de nos jours des zones où l’eau entraîne des tensions entre les différentes populations.

Si un pays prive l'autre de ses cours d'eau, l'autre ne peut plus avoir d'agriculture ou d'élevage. Ce genre de situation peut exister si un pays de montagne garde en réserve toute l'eau des rivières dans de grands barrages pour son irrigation. Les pays plus en aval ont leur climat qui change. Ce cas s'est déjà produit : la mer d'Aral s'est asséchée au nord-est de l'Himalaya.

Mer d'Aral 1985

Mer d'Aral 2010

Dans le monde actuel : cela crée des tensions politiques entre le Soudan et l'Égypte, ou entre la Syrie et la Turquie ; Les Turcs ont depuis 25 ans un projet, construire un barrage sur l’Euphrate et le Tigre. Ceci pour aménager l’Est du pays. Il y aurait donc moins d’eau disponible pour la Syrie et pour l’Irak. L'une des causes de la persistance du conflit entre Israël et les pays voisins est liée au contrôle de l'eau sur le plateau du Golan (essentiel à l'approvisionnement en eau d'Israël). L’eau, ici est un enjeu de conflit. 

Le manque d'eau potable en Haïti a également été source de troubles dans ce pays...

Il existe à côté des tensions internationales, des tensions internes. Par exemple, en Grèce, les nappes phréatiques sont exploitées au maximum. Et pour faire des économies, l’État grec a décidé des coupures d’eau. Maîtriser cette ressource oblige à la construction d’aménagements surtout pour les pays à climat sec. Les tensions internes qui découlent de cette situation ne semblent pas prêtes de cesser.

Il n’est donc pas impossible comme le prédisait Boutros Ghali (secrétaire de l’ONU) en 1990, que

 « les prochaines guerres soient des guerres de l’eau ».

L'accès à l'eau potable présente des inégalités importantes...

...

...

Activités

Le cycle de l'eau

Puzzle

...

Déplace les étiquettes au bon endroit :

...

L'eau : vrai ou faux ?

... .. ...

 

La Terre dans l'espace

Les climats de la Terre

Les zones naturelles

...

L'eau sur la Terre

Les volcans

Les catastrophes naturelles

... ... ...


 

L'eau sur la Terre - L'eau dans tous ses états - Le cycle de l'eau  - L'eau en chiffres - L'accès à l'eau : un enjeu du XXIème siècle